Silencio abierto consiste en l'exposition de papiers photographiques vierges, ainsi qu'en la production d'enveloppe "silencio abierto", qui contiennent en leur intérieur une série de papiers photographiques vierges.

Ce projet propose de manière explicite une participation active du spectateur. Il n'y a rien d'impressionné sur les papiers qui sont exposés, car ce qui est exposé est l'acte même de l'exposition photographique de papiers vierges qui se voilent progressivement sous l'action de la lumière et du temps. Pour autant, il n'y a apparemment rien à regarder sur les papiers de Silencio abierto. mais en mème temps, je crois qu'une expérience est réellement possible pour le spectateur, quelque chose d'actif et de dynamique qui l'invite à être créatif, à construire une image de et à partir de sa propre expérience.

Silencio abierto traite fondamentalement du moment où la lumière effleure ce qui est sensible et le transforme. Lumière et temps - et spectateur - se combinent pour créer différentes densités de couleur sur les surfaces sensibles. Peut-être pourrait-on dire que le projet tente d'exposer le moment photographique.

Les papiers, voilés au moment décisif, se transforment tout au long des jours de l'exposition constante à la lumière. La transformation est rapide au début et plus lente par la suite. Mais toujours il y a transformation.

Comme antécédent de l'enveloppe "photolatente, l'enveloppe "silencio aberto" ouvre des champs de relation et transaction avec le spectateur. Ouvrir ou non l'enveloppe sera décision de chacun. Et chacun décidera également que faire avec le matériel sensible qu'il y a en son intérieur, matériel susceptible d'être voilé, mais aussi impressionné et développé, traité, manipulé... créé.

plan du site
© copyright photographies: oscar molina
webdesign: murielle aufranc
Oscar Molina, 2005

 

oscar molina
silencio abierto
galerie
presentation
textes
caracteristiques